Side Area Image
Nous réalisons pour nos clients des sites internet, sites e-commerce et du referencement sur Google.
Devis création site internet gratuit.
+06 13 25 25 65 18
contact@creation28.fr

Blog

Indexation Mobile First

Indexation Mobile First

Le guide pour réussir votre site mobile-friendly

La connexion internet sur mobile poursuit son essor. Le progrès du confort d’utilisation des smartphones, associé à une offre 4G grandissante, incite les mobinautes à se connecter de plus en plus souvent.

Selon le baromètre du numérique 2018 de l’ARCEP, 46% des Français se connectent le plus souvent avec leur smartphone, 36% avec leur ordinateur. Et l’écart se creuse chaque année.

Avec la récente mise en place de l’indexation Mobile First par Google, avoir un site compatible en version mobile, n’est plus une option. Les moteurs de recherche sanctionnent les sites qui ne sont pas mobile-friendly par une position revue à la baisse sur la SERP (Search Engine Result Page, ou page de résultats en français). Vous saisissez donc l’enjeu pour votre référencement !

Comment savoir si les pages de votre site sont bien indexées par Google Mobile First ? Quels outils pouvez-vous utiliser pour tester l’affichage responsive sur les différents supports ? Comment rendre l’expérience utilisateur mobile-friendly ? Peut-on améliorer son SEO (référencement naturel) en jouant sur l’optimisation de la version mobile ? Pourquoi les e-commerçants ont-ils encore plus intérêt à améliorer la performance de leur site sur smartphone ?

Nous répondons à tout cela, et plus encore, dans ce guide mobile-friendly.

Pourquoi la version mobile de votre site a-t-elle une influence sur votre référencement ?

Tout allait bien pour Monsieur Dubois. Le référencement de son site était très satisfaisant et les clients affluaient. Pourtant, courant mars 2018, il perd plusieurs places sur la SERP, de façon inexplicable. Serait-ce en lien avec ce message sur Google Search Console, auquel il n’a pas vraiment prêté attention ?

Mobile First Index : l’adaptation de Google à l’évolution de la recherche web

Au niveau mondial, l’accès à internet depuis un mobile est en nette augmentation depuis quelques années. Courant 2017, le nombre de mobinautes a dépassé celui des utilisateurs de desktops (ordinateurs). Google s’est donc positionné pour satisfaire toujours plus les internautes. Depuis mars 2018, le moteur de recherche américain met en place un nouvel algorithme pour indexer les URL (pages web) : Mobile First Index, MFI pour les intimes. Cela a commencé avec certains sites (qui ont reçu une notification via Search Console) et s’étend peu à peu à l’ensemble de la toile.
• Comment fonctionne Mobile First ?
Google établit le référencement depuis l’URL de la version mobile de votre site, et non plus celle de la page desktop, comme c’était le cas jusqu’à peu. Si vous avez une URL commune, le MFI n’aura pas d’impact direct sur votre positionnement.
• Quelles sont les conséquences principales pour votre site ?
Nous y reviendrons en détails plus bas, mais en gros, il faut désormais veiller à trois éléments sur votre version mobile et ce, que vous fonctionniez en URL simple ou double :
→ son optimisation sémantique
→ la vitesse de chargement
→ l’ergonomie pour le confort utilisateur

mobile-first-index

Les e-commerçants ont tout à y gagner

Comme nous le disions, pouvoir acheter facilement, sans avoir à attendre de rentrer chez soi pour ouvrir son ordinateur, vous garantit une belle augmentation du volume de ventes.
Avant, il était plus confortable de se poser devant un écran d’ordinateur, pour faire une recherche à plusieurs et se mettre d’accord sur le cadeau du petit neveu. Aujourd’hui, il suffit d’envoyer le lien du site par messagerie depuis son smartphone, pour demander l’avis de son conjoint. Chacun gère sa recherche web quand il est disponible, ce qui est quand même bien pratique à l’heure où les emplois du temps sont bien trop remplis.
Maintenant que vous savez pourquoi et pour qui vous voulez une version mobile aux petits oignons, la question est : comment faire ?

Comment tester la compatibilité de votre site sur mobile ?

Actuellement, tout site est susceptible d’apparaître dans les résultats d’une recherche, quel que soit le terminal utilisé. À terme, un site non compatible sur smartphone est voué à disparaître de la SERP lors d’une recherche effectuée sur mobile. La première chose à faire est donc de vérifier ce qu’il en est de votre site, en testant plusieurs, voire toutes les URL.
Vous pouvez utiliser cet outil proposé par Google : test mobile-friendly. Si votre site est compatible, bonne nouvelle, vous n’aurez « plus qu’à » optimiser pour smartphone. Si le message vous délivre la sentence « page inaccessible », il faudra alors songer à une refonte de votre site avec une interface responsive.
Page Speed Insight propose également des informations et des suggestions d’améliorations, tant sur la version mobile que la version desktop. Vous pourrez ainsi avoir un aperçu de la version qui est actuellement la plus efficace et vous atteler à la tâche pour optimiser la version mobile, point par point. Un vrai travail de fourmi.
Vous avez des questions ou besoin d’aide sur votre projet internet ? Contactez-nous. Sinon, poursuivons !

site-internet-mobile-friendly

Qu’attend-on d’un site mobile-friendly ?

Afin d’y voir plus clair dans votre projet internet, il semble important de cerner les attentes des internautes et, cela va de pair, celles des Googlebots, les fameux robots des moteurs de recherche. Vous trouverez ici quelques conseils pour un site mobile parfait.
• La vitesse de chargement du site doit être inférieure à deux secondes. Au-delà, la plupart des visiteurs sont déjà repartis.
• Les fenêtres pop-up sont les malvenues. Elles envahissent complètement l’écran, ce qui nuit à la fluidité de la navigation. Préférez un petit encart dans une bannière ou un bouton.
• Le site doit être ergonomique : on doit pouvoir trouver facilement l’information sans avoir à scroller (dérouler l’écran) ou zoomer sans arrêt.
• Tout doit être visible par les moteurs de recherche. S’il était auparavant commun de bloquer certains fichiers, aujourd’hui les visiteurs attendent le même contenu sur mobile ou desktop. Éléments CSS, Javascript (JS) et images doivent être lisibles par Googlebot et donc les utilisateurs. D’ailleurs, il serait dommage de se priver du contenu, riche en informations pour SEO.
• Les vidéos utilisant Flash ne sont pas lisibles sur mobile. Terrible frustration pour l’utilisateur ! Utilisez les balises HTML5 pour intégrer les vidéos et les images. Si cela ne suffit pas, Google Web Designer peut être une option pour vos animations.
• L’affichage doit s’adapter à la taille de l’écran pour éviter d’avoir à décaler la fenêtre latéralement pour lire la fin de la ligne. Les éléments CSS ainsi que les images doivent avoir une valeur relative, donc évolutive, en fonction de l’écran.
• La taille de la police ne doit pas être trop petite ; la police elle-même doit être claire (certaines, bien que très mignonnes, sont difficiles à déchiffrer).
• Les éléments tactiles doivent être correctement dimensionnés et ne pas être trop proches. Le doigt de l’internaute n’est pas aussi précis que la souris.
En clair : contenu, ergonomie et vitesse doivent être au rendez-vous.

Comment fonctionne un site mobile-friendly ?

Il existe trois méthodes pour avoir une version mobile de votre site, avec chacune des avantages et des inconvénients. Entrez dans les coulisses du créateur de site web.

1 : Le responsive design
Globalement, vous aurez l’équivalent de votre modèle desktop en version mobile. Le design s’adaptera directement à la taille, donc aux pixels disponibles.

2 : La diffusion dynamique (dynamic serving)
L’affichage de vos deux versions sera différente, car vous pouvez modifier le contenu pour chaque terminal. L’intérêt est d’alléger la version mobile pour gagner en vitesse de chargement et/ou ergonomie. Le design, lui, s’adaptera directement, comme pour le responsive.

3 : Deux URL différentes
Que ce soit avec une URL AMP (Accelerate Mobile Page) ou une autre URL, vous aurez deux sites, reliés entre eux grâce à une balise. Le risque est de disperser le trafic, ce qui nuirait à votre référencement. Cependant, si ce lien est correctement réalisé, il ne devrait pas y avoir d’impact négatif sur le SEO, en théorie.

Avantages et inconvénients de chaque solution

responsive design dynamic serving_ deux-URL

Quelques conseils pour améliorer la performance de votre site mobile

Précaution : vous allez toucher aux entrailles de votre site. Nous attirons votre attention sur l’importance de sauvegarder vos données avant toute manipulation. En cas de doute, faites appel à un professionnel. Une mauvaise manipulation peut coûter plus cher que de confier l’optimisation de votre site à un webmaster.

Augmentez la vitesse de chargement
Page Speed Insight, un logiciel pour tester la vitesse de votre site, est un outil mis au point par Google (oui, encore lui). Il vous donne des indications pour améliorer le chargement du site. Pour utiliser tout son potentiel, testez vos différentes pages, à la fois en version desktop et en version mobile. En effet, Google analyse et référence une URL à la fois, c’est-à-dire une page, et non un site entier.
Quelles améliorations pourrez-vous apporter ?
• Réduisez la taille de vos images, utilisez un format récent et compatible.
• Supprimez l’inutile du code HTML avec la minification de vos contenus. GTmetrix peut vous guider dans l’analyse des fichiers ou encore des plug-ins « minify » si vous êtes sous WordPress. Attention : ne supprimez n’importe quoi les yeux fermés ; la frontière est mince avec le balisage structuré (cf plus bas).
• Ne supprimez pas le JavaScript, mais déplacez-le en bas de page.
• Utilisez le système de cache : les données en cache seront stockées dans le système de l’utilisateur et n’auront pas à être chargées lors de sa prochaine visite. La mise en cache est possible de différentes façons, selon votre CMS (WordPress ou autre).
• Diminuez le nombre de redirections : elles ralentissent le site ; si vous fonctionnez avec deux URL mobile et desktop séparées, cela peut avoir un impact.

performance, rapidité d'affichage d'un site internet

Améliorez l’ergonomie de la version mobile

Vous avez peut-être déjà croisé le sigle UX. Il signifie User Experience, soit « expérience utilisateur » dans la langue de Molière. Un design UX efficient, c’est une ergonomie adaptée à la navigation, en fonction de l’appareil. Le mobile a des avantages et des inconvénients par rapport à l’ordinateur ; c’est ce sur quoi vous allez jouer.

ergonomie-de-la-version-mobile-d_un-site-internet

Avoir trop d’onglets ouverts provenant du même site est désagréable. Cela peut donner envie de tous les fermer. Il faut donc doser le paramètre « ouvrir dans un autre onglet » lorsque vous créez un lien. Pour les liens externes, c’est simple : vous ouvrez systématiquement dans un autre onglet. Pour vos liens internes, un nouvel onglet peut être utile pour une page stratégique, mais le reste du temps, rester sur le site est suffisant.

referencement naturel seo

N’oubliez pas le SEO !

On cherche souvent à alléger la version mobile pour améliorer la vitesse. Mais avec Mobile First Index, il devient important de ne plus faire l’impasse sur le SEO. Le contenu doit être lisible par Googlebot : textes, images, titres, etc. N’oubliez pas vos bonnes habitudes en référencement, même pour la version smartphone.
Parmi les bonnes pratiques, citons-en trois :
• Votre contenu textuel doit être riche et de qualité, pour proposer une optimisation textuelle.
• Les balises sont importantes : title, metadescription, Hn, attributs alt de vos médias et tout ce qui concerne les balises structurées. Elles aident les robots à crawler votre contenu plus rapidement.
• La géolocalisation est fondamentale en version mobile.

Vous voilà prêts pour prendre le virage Mobile First

Optimiser un site pour qu’il devienne mobile-friendly se joue, vous l’avez vu, sur des dizaines de paramètres. Certains sont faciles à mettre en place, d’autres demandent plus d’expertise ou de recherche.
Votre objectif est de gagner des parts de marché, augmenter votre trafic et votre chiffre d’affaires. Pour vous aider à construire et budgéter votre projet, dirigez-vous vers un audit adapté à vos ambitions. Chaque site est différent, chaque entreprise est unique ; gardez en tête que tous les conseils que vous trouverez sur le net sont à adapter à votre situation !

Avoir trop d’onglets ouverts provenant du même site est désagréable. Cela peut donner envie de tous les fermer. Il faut donc doser le paramètre « ouvrir dans un autre onglet » lorsque vous créez un lien. Pour les liens externes, c’est simple : vous ouvrez systématiquement dans un autre onglet. Pour vos liens internes, un nouvel onglet peut être utile pour une page stratégique, mais le reste du temps, rester sur le site est suffisant.

This is author biographical info, that can be used to tell more about you, your iterests, background and experience. You can change it on <a href="/wp-admin/profile.php">Admin > Users > Your Profile > Biographical Info</a> page."

POST A COMMENT