Concevez le cahier des charges pour votre site internet

[vc_row][vc_column][vc_column_text]

Concevez le cahier des charges pour votre site internet

[/vc_column_text][vc_text_separator title="Le guide complet" css=".vc_custom_1552647413436{margin-top: 30px !important;}"][/vc_column][/vc_row][vc_row css=".vc_custom_1548693964080{margin-bottom: 70px !important;}"][vc_column][vc_column_text css_animation="fadeInUp"]

Créer un site internet est un projet d'envergure qui nécessite de la réflexion. Objectifs de la présence web, graphisme, fonctionnalités, moyens de référencement, évolution potentielle dans le futur... Chaque point doit être explicité et précisé pour assurer la cohérence du projet. Cela aidera le créateur de site web à réaliser l'outil le plus adapté possible, dès le départ. Afin de vous éviter des déconvenues quelques mois après, mieux vaut prendre le temps de rédiger le cahier des charges de votre site internet aussi précis que possible. Que ce soit pour un premier site web, une optimisation ou une refonte de site, un cahier des charges est fortement conseillé. Résultat optimal et budget maîtrisé sont les objectifs d'un tel document.

Avez-vous vraiment besoin d'un cahier des charges ? Comment le présenter ? Que doit contenir un cahier des charges pour site internet ? Jusqu'à quel point pousser la réflexion ? Quel degré de liberté accorder au professionnel ?

Voici un guide complet pour vous aider dans la réalisation du cahier des charges de votre site internet. Contenu, outils pratiques pour sa réalisation, tout est là.

[/vc_column_text][vc_column_text css=".vc_custom_1552647515057{margin-top: 30px !important;}"]

Un cahier des charges, c'est quoi ?

[/vc_column_text][vc_column_text]

Un cahier des charges est un document qui recense toutes les données concernant un produit à créer. En clair, c'est un dossier qui explique tout ce que le chef de projet a besoin. Dans l'industrie, il sert de plan de conception pour un prototype. Il indique les plans, les matières, les fonctionnalités, les délais, les partenaires, etc.

Nous allons parler ici de cahier des charges de site internet. Un tel cahier des charges est un fichier qui présente de façon organisée tout ce que vous attendez de votre site internet. Cela servira d'instructions pour le concepteur. Il définit les objectifs du site, vos envies côté graphique, vos souhaits pour la partie technique, vos besoins en matière de fonctionnalités et web marketing. Plus le cahier des charges est précis, mieux c'est.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row css=".vc_custom_1550392648727{padding-bottom: 30px !important;padding-left: 20px !important;background-color: #ededed !important;}"][vc_column][vc_column_text]

Le cahier des charges site internet, c'est pour qui ?

[/vc_column_text][vc_row_inner][vc_column_inner width="1/2"][vc_column_text]

Un cahier des charges de site internet a plusieurs destinataires.Tout d'abord, le porteur de projet. Comme nous le disions plus haut, ce dossier lui permettra de définir clairement son projet, d'affiner ses besoins, et même d'avancer dans sa démarche globale de communication.

Ensuite, le cahier des charges a pour mission d'informer précisément le professionnel qui va réaliser le projet. Il va traduire les besoins du client en termes techniques et en moyens de mise en œuvre.Selon le projet, le cahier des charges peut concerner d'autres personnes impliquées. Par exemple, il peut être un argument de force pour un financeur. Il verra l'implication et la précision des ambitions du porteur de projet.

Enfin, ce document, et plus particulièrement sa rédaction, seront très constructifs pour une concertation, dans le cas d'une société impliquant plusieurs personnes.

[/vc_column_text][/vc_column_inner][vc_column_inner width="1/2"][vc_single_image image="7256" img_size="500x300" alignment="center"][/vc_column_inner][/vc_row_inner][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Pourquoi est-ce primordial de faire un cahier des charges pour votre site internet ?

[/vc_column_text][vc_column_text]

Bien qu'il puisse sembler fastidieux de consigner tout cela par écrit, un cahier des charges vous sera utile à plusieurs points de vue.

Clarifier vos attentes

Bien souvent, on a une idée de ce que l’on souhaite, on imagine l'impact que peut avoir notre vitrine sur la toile, on se projette... Mais sans être précis pour autant. C'est le moment d'analyser les différents sites web, notamment ceux de la concurrence et en particulier ceux qui sont bien placés par Google. Comment sont-ils construits, quelles pages les composent, quels visuels vous séduisent, etc. Vous allez glaner çà et là les petites choses qui vous plaisent, que vous trouvez utiles ou pratiques. Pensez à vous placer côté vendeur (vous), mais aussi côté client. Attachez de l'importance à ce que vous trouvez être positif pour les visiteurs. Observez aussi les stratégies mises en place par la concurrence pour inciter à l'action (achat, réservation, inscription).

Demander des devis

Si vous n'avez qu'une vague idée de ce que sera votre site web, un créateur de site internet peut vous aider à finaliser votre projet. Il vous aiguillera et vous donnera une vision plus concrète de votre futur site.

Cependant, si vous souhaitez faire appel à plusieurs agences et freelances pour étudier leurs tarifs, mieux avoir un cahier des charges assez précis. Sinon, il sera bien difficile de comparer des devis sur des projets différents. Peut-être que la proposition la moins chère ne sera au final pas assez complète. Vous devrez alors remettre la main au porte-monnaie, pour parvenir à ce dont vous avez vraiment besoin.

Vérifier la concordance entre la demande et le résultat

Le cahier des charges et le devis correspondant, signés par les deux parties, a une valeur juridique en cas de litige. Si le résultat ne correspond pas à ce pour quoi vous avez payé, c'est la comparaison du site web avec le cahier des charges qui permettra de trancher.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row css=".vc_custom_1550392980338{margin-top: 30px !important;margin-bottom: 30px !important;padding-bottom: 30px !important;padding-left: 20px !important;background-color: #ededed !important;}"][vc_column][vc_row_inner][vc_column_inner width="1/2"][vc_single_image image="6879" img_size="500x300" alignment="center"][/vc_column_inner][vc_column_inner width="1/2"][vc_column_text]

Sous quelle format le présenter ?

[/vc_column_text][vc_column_text]

Il n'y a pas de format exigé pour un cahier des charges. Word, Excel, Power Point, tout est possible, à partir du moment où cela vous permet d'être clair, précis et organisé. Ce peut être un document texte dans lequel vous insérez une partie Excel en capture d'écran, des photos. Vous pouvez opter pour un diaporama Power Point, si vous maîtrisez cet outil, afin d'être plus concis et dynamique. Ce format peut être agréable pour présenter votre projet de site internet à vos collaborateurs ou à des partenaires.

Le document final, celui qui servira au contrat avec le professionnel que vous aurez choisi, doit être en format PDF. Cela vous garantit qu'aucune modification non-contractuelle sera possible.

[/vc_column_text][/vc_column_inner][/vc_row_inner][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Quel contenu pour un cahier des charges de site internet ?

Voici tout ce dont aura besoin un web designer professionnel pour créer le site internet parfait.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row css=".vc_custom_1551980987278{margin-top: 20px !important;padding-bottom: 30px !important;padding-left: 20px !important;background-color: #ededed !important;}"][vc_column][vc_column_text]

Définir le projet

[/vc_column_text][vc_row_inner][vc_column_inner width="1/2"][vc_column_text]

Plus votre web designer connaîtra votre entreprise, plus il pourra construire un site qui vous ressemble. Il a l'habitude de parcourir des centaines de pages web chaque mois ; il a donc une vue globale de ce qui se pratique sur la toile. Même si c'est à vous de définir vos envies, il sera là comme garde-fou, pour vous aider à mettre en cohérence vos demandes et ce qu'attendent vos visiteurs. Il vous aiguillera sur les évolutions probables à anticiper, en ce qui concerne la présence web.

Dans cette partie, présentez votre entreprise :

• coordonnées
• rapide historique de la société, date de création, objectifs de croissance ;
• taille de l'entreprise, nombre de salariés ;
• produits ou services vendus ;
• localisation ;
• valeurs de l'entreprise ;
• toute autre information qui semble utile pour comprendre qui vous êtes.

D'exprimez la mission de la présence web dans la stratégie de l'entreprise et explicitez l'objectif du site :

site e-commerce pour vendre en ligne ;
site vitrine pour présenter votre activité, inciter à la vente par un autre moyen (appel téléphonique ou mail, réservation, inscription à une newsletter, etc.)
• blog ;
• portfolio :
• logiciel ;
• support marketing pour un événement précis.

Précisez clairement tout ce que vous voulez confier à votre prestataire : maquettage, logo, intégration, choix et achat de l'hébergement, formation de prise en main du site, maintenance et mise à jour, accompagnement marketing, SEO et SEA. Vous saurez ainsi exactement combien vous coûtera votre site et vous pourrez choisir un professionnel capable de vous proposer une solution complète.

[/vc_column_text][/vc_column_inner][vc_column_inner width="1/2"][vc_single_image image="6883" img_size="500x400" alignment="center"][/vc_column_inner][/vc_row_inner][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Définir la cible et le persona

À qui s'adresse votre entreprise et, en particulier, votre futur site web ? Quelles personnes voulez-vous toucher ? Est-ce plutôt un public de femmes, d'hommes, mixte ? Des familles, des parents, des célibataires ? Des actifs ou des retraités ? Quel est leur niveau social ? Quels sont leurs centres d'intérêt ? Dans quel secteur géographique vivent-ils, quelle portée souhaitez-vous (locale, nationale, internationale) ?

Bien souvent, on est tenté d'être très large. Mais plus vous serez précis, plus votre offre sera adaptée et pourra se démarquer. Certaines personnes ne correspondant pas à la cible visée par le résultat pourront, heureusement, se sentir concernées. Mais elles viendront s'identifier à un univers que vous aurez proposé. Par exemple, un notaire pourra arriver sur votre boutique de tatouages très rock, parce qu'il a besoin d'évasion et ira fouiller dans un registre qui l'attire à ce titre.

Établir un persona peut vous aider dans votre ciblage. Un persona est une personne fictive, mais qu'on définit comme si elle existait. Par exemple : Victor, 35 ans, Parisien, divorcé, trois enfants, a monté il y a quelques années son propre restaurant gastronomique, a besoin d'aide pour l’intendance domestique (courses, ménage, devoir des enfants). En essayant d'imaginer un site qui pourrait attirer Victor, vous parviendrez mieux à identifier ce qu'il faut mettre en œuvre concrètement pour le satisfaire. Vous pouvez concevoir deux ou trois personas et les hiérarchiser : cible principale, secondaire et marginale.

[/vc_column_text][vc_column_text]

Avoir trop d'onglets ouverts provenant du même site est désagréable. Cela peut donner envie de tous les fermer. Il faut donc doser le paramètre « ouvrir dans un autre onglet » lorsque vous créez un lien. Pour les liens externes, c'est simple : vous ouvrez systématiquement dans un autre onglet. Pour vos liens internes, un nouvel onglet peut être utile pour une page stratégique, mais le reste du temps, rester sur le site est suffisant.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row css=".vc_custom_1550392980338{margin-top: 30px !important;margin-bottom: 30px !important;padding-bottom: 30px !important;padding-left: 20px !important;background-color: #ededed !important;}"][vc_column][vc_row_inner][vc_column_inner width="1/2"][vc_single_image image="6147" img_size="400x300" alignment="center"][/vc_column_inner][vc_column_inner width="1/2"][vc_column_text]

Définir les fonctionnalités offertes sur le site

[/vc_column_text][vc_column_text]

En fonction des besoins des visiteurs prospectés, les fonctionnalités proposées seront différentes. Quel trafic visez-vous ? Quel nombre de produits allez-vous vendre ? Doit-on pouvoir entrer des critères de choix ? Quels modes de paiement proposerez-vous ? Voulez-vous un moteur de recherche interne ? Faut-il un espace client sécurisé ?

Y aura-t-il des outils en ligne comme des simulateurs ? Montrerez-vous des médias, du contenu interactif ? Souhaitez-vous intégrer un logiciel de comptabilité, de facturation ? De marketing automation ? D'analyse de votre trafic web (Google Analytics, Search Console...) ? Quels moyens d'incitation à l'action vous semblent indispensables (pop-up, onglet contact, invitation sur les réseaux sociaux, inscription à une newsletter ou à un téléchargement de document, etc.) ?

[/vc_column_text][/vc_column_inner][/vc_row_inner][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Définir le contenu

Dans la lignée des fonctionnalités, projetez le contenu de votre site. Comment imaginez-vous la page d'accueil, quelles informations doit-elle contenir ? Réfléchissez au menu : il doit permettre aux visiteurs de comprendre en un coup d’œil ce que vous proposez. Les internautes sont toujours pressés. En quelques secondes et trois clics, ils doivent savoir si ce que vous avez à offrir correspond à ce qu'ils cherchent.

Le contenu, c'est : les titres, le texte, les images, les documents téléchargeables, le menu et les pages, encarts, boutons, bandeaux, menus secondaires.Commencez à rédiger vos textes vous-même ou en faisant appel à un rédacteur web ; votre web designer aura peut-être quelqu'un de confiance à vous conseiller. Précisez si le contenu sera amené à être modifié régulièrement : mise à jour de produits, promotions, blog, etc

Le contenu sert d'une part à présenter votre offre, à la faire vivre et, d'autre part, sert au référencement. Vous trouverez d'autres informations pour comprendre comment optimiser votre contenu dans cet article sur le référencement.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row css=".vc_custom_1550392980338{margin-top: 30px !important;margin-bottom: 30px !important;padding-bottom: 30px !important;padding-left: 20px !important;background-color: #ededed !important;}"][vc_column][vc_row_inner][vc_column_inner width="1/2"][vc_single_image image="7257" img_size="400x300" alignment="center"][/vc_column_inner][vc_column_inner width="1/2"][vc_column_text]

Définir l'ergonomie, la navigation, l'arborescence du site

[/vc_column_text][vc_column_text]

Cette partie peut être un peu plus complexe à imaginer pour les néophytes. Pour vous aider, analysez le fonctionnement d'autres sites. Que trouvez-vous pratique dans l'ergonomie, l'expérience utilisateur ? Observez la présence d'un menu secondaire, d'un bandeau latéral, la facilité de passer d'un produit à un autre, de retrouver son panier, de revenir en arrière, la version ou l'application mobile, les suggestions d'achat ou de lecture, ce qu'on trouve dans le bandeau supérieur et le pied de page (footer), etc.

Si vous savez ce que vous voulez ou si vous souhaitez aller plus loin dans la réflexion, vous pouvez utiliser un logiciel de maquettage. Certains proposent une version gratuite, comme Pencil ou Mockflow (en anglais). Les professionnels utilisent des logiciels plus performants, mais généralement payants.

[/vc_column_text][/vc_column_inner][/vc_row_inner][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Préciser les délais de réalisation

En général, on est assez pressé de voir le résultat. Cela donne un aspect concret à l'entreprise. En tout cas, plus votre cahier des charges sera complet, plus votre collaborateur pourra travailler efficacement. Vous aurez moins d'échanges à programmer et moins de retouches à demander. Cependant, il faut donner le temps au professionnel de travailler correctement.

Prévoyez au moins deux semaines pour une refonte de site et davantage pour un premier site ou une interface complexe. Ajoutez le rendez-vous pour la prise en main, c'est-à-dire la formation que vous donnera votre web designer pour être un minimum autonome avec votre site. En fonction de vos contraintes et des siennes vous conclurez sur un calendrier de réalisation.

Définir les éléments graphiques

Enfin une partie qui est agréable pour de nombreuses personnes. Plus concrète, on parvient mieux à savoir ce que l'on souhaite. Collectez les URL et les copies d'écran des sites que vous aimez, dans leur aspect visuel. L'ensemble de cette partie du cahier des charges de votre site internet s'associe à votre charte graphique de communication. On doit retrouver votre patte partout : sur le web, mais aussi sur vos plaquettes, votre carte de visite, votre logo, vos panneaux publicitaires, vos réseaux sociaux. Assurer une cohérence, c'est donner un côté professionnel à votre entreprise, dès le premier regard.

Le style

Souhaitez-vous partir sur une identité moderne, vintage, graphique, classique, artistique, sobre ? Ajoutez des impressions d'écran ou des liens vers les sites qui vous inspirent.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row css=".vc_custom_1551980987278{margin-top: 20px !important;padding-bottom: 30px !important;padding-left: 20px !important;background-color: #ededed !important;}"][vc_column][vc_column_text]

Les couleurs et police d'écriture

[/vc_column_text][vc_row_inner][vc_column_inner width="1/2"][vc_column_text]

Construisez votre palette graphique. Les couleurs ont un langage, une signification. Mais au-delà de cela, leur association doit venir appuyer le style que vous souhaitez exploiter.Attention, chaque couleur possède des teintes et des nuances : il existe des dizaines de bleus, chacun ayant un code international permettant de les retrouver. Ce code commence par un dièse.Pour concevoir votre palette graphique précise, vous pouvez utiliser le logiciel gratuit coolors.co.

Dans la lignée du style, l'écriture doit être en cohérence. Le contenu textuel devant être facile à lire, nous vous conseillons vivement une police basique, du style Times New Roman, Arial ou Verdana. Pour votre logo ou les compositions graphiques print, comme les flyers, les affiches ou les panneaux, vous pouvez opter pour une police différente. Choisissez-en entre deux et cinq pour les différents niveaux de titres dans la banque de police Word ou Dafont et incluez les noms, les liens ou les fichiers dans votre cahier des charges.

[/vc_column_text][/vc_column_inner][vc_column_inner width="1/2"][vc_single_image image="6151" img_size="500x400" alignment="center"][/vc_column_inner][/vc_row_inner][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Images

Commencez à sélectionner les images que vous souhaitez voir apparaître. Selon votre domaine, vous aurez accès aux vignettes produits, vous devrez faire appel à un photographe spécialisé ou à un dessinateur, vous utiliserez vos propres images ou vous pourrez piocher dans les banques d'images libres de droit, comme Pexels ou Pixabay.

Autres médias

Si vous avez besoin de vidéos ou d'animations, précisez-le également

Communication autour du projet

Précisez qui sont les interlocuteurs et les différents intervenants dans le projet de création de site. Êtes-vous seul à décider ou non ? Y a-t-il d'autres intervenants impliqués dans la conception du site : community manager, expert SEO, photographe, rédacteur web, chargé de communication, traducteur ?

Pour éviter d'avoir à envoyer des mails dans tous les sens et perdre du temps, organisez la communication, avec un cloud commun, comme Google Drive ou Trello.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row css=".vc_custom_1550392980338{margin-top: 30px !important;margin-bottom: 30px !important;padding-bottom: 30px !important;padding-left: 20px !important;background-color: #ededed !important;}"][vc_column][vc_row_inner][vc_column_inner width="1/2"][vc_single_image image="5784" img_size="400x400" alignment="center"][/vc_column_inner][vc_column_inner width="1/2"][vc_column_text]

Anticiper la stratégie marketing

[/vc_column_text][vc_column_text]

Pour une stratégie efficace, discutez dès le départ des différents moyens marketing que vous pensez mettre en place. Avoir une longueur d'avance permet d'ajuster le site internet en fonction et de choisir un CMS (Word Press, Wix et compagnie) avec une interface qui permettra d'ajouter toutes les fonctionnalités nécessaires : boutons réseaux sociaux, rubrique blog, encart pour la promotion du moment, gestion e-mailing, affiliation, etc. Tout cela vous permettra d’améliorer la conversion et générer plus de ventes.

Renseignez-vous sur les différents moyens à votre disposition. Le référencement naturel (SEO) demande du contenu de qualité, une expérience utilisateur fluide, un CMS adapté ou encore des abonnés à votre newsletter. Le référencement payant (SEA) est une gestion à part entière, avec une stratégie liée aux mots clés. Renseignez vos besoins dans votre cahier des charges, car un web designer a parfois des compétences dans le référencement ou travaille avec des collaborateurs de confiance. Cela vous aidera à choisir le ou les bons professionnels.

[/vc_column_text][/vc_column_inner][/vc_row_inner][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Définir la ou les langues du site

Avez-vous besoin d'un site multilingue ? En combien de langues voulez-vous être vu et lu ? Pensez-vous traduire tout ou une partie de votre site ? Il est possible d'avoir une version principale en français, à laquelle on ajoute une seule page traduite avec un call-to-action.

Hébergement, nom de domaine et CMS

Vous devrez opter pour un hébergement et un CMS pour votre site. Le CMS correspond à un logiciel de code permettant de construire un site. C'est la partie immergée de l'iceberg. WordPress est l'un des plus utilisés dans le monde, car il permet des performances et des évolutions que d'autres CMS n'offrent pas. Côté hébergement, si vous avez déjà un nom de domaine, il sera possible de le réutiliser s'il vous convient. Sinon, vous devrez créer un nom et acheter l'hébergement ; votre web designer pourra s'en charger. Votre nom de domaine est stratégique dans le référencement. Il peut correspondre au nom de votre entreprise, avec un mot clé associé ou non. Par exemple, Création28 devient https://www.creation-site-internet-dreux.fr/.

Vous avez maintenant toutes les informations pour construire le cahier des charges de votre site internet. Pour vous simplifier la mise en œuvre, nous mettrons prochainement à votre disposition la possibilité de télécharger gratuitement un cahier des charge site internet modifiable. Vous pourrez le remplir directement, l'enregistrer sur votre ordinateur et l'envoyer aux créateurs de site web de votre sélection pour demander un devis.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Refonte de site internet : posez-vous les bonnes questions

[vc_row][vc_column][vc_column_text]

Refonte de site internet

[/vc_column_text][vc_text_separator title="Posez-vous les bonnes questions" css=".vc_custom_1551977429317{margin-top: 30px !important;}"][/vc_column][/vc_row][vc_row css=".vc_custom_1548693964080{margin-bottom: 70px !important;}"][vc_column][vc_column_text css_animation="fadeInUp"]

Si votre site web ne répond plus à vos attentes, ni à celles de vos visiteurs, vous avez la possibilité de lui apporter un air de modernité. La refonte d'un site internet correspond à la restructuration complète ou partielle de la partie visuelle et structurelle de votre site.

Les progrès des développeurs et la démocratisation des sites internet ont donné des goûts de luxe aux internautes. Maintenant, si un site leur semble mal organisé, peu intuitif et vieillot, on peut compter sur la génération zapping pour aller voir le concurrent au bout de quelques secondes. La toile offre tellement de choix, que l'utilisateur fait la fine bouche.

Si vous comptez sur votre site internet pour booster votre trafic et augmenter vos ventes, il doit répondre aux attentes des internautes ET des moteurs de recherche.
Comment savoir si votre site internet nécessite une refonte ? Sur quels critères faut-il vous baser ? Quelles sont les bonnes questions à vous poser ? Comment sortir gagnant de cette restructuration ?
Nos conseils, pour obtenir enfin le site internet qu'il vous faut.

[/vc_column_text][vc_column_text css=".vc_custom_1551977651418{margin-top: 30px !important;}"]

Une refonte de site internet, c'est quoi exactement ?

[/vc_column_text][vc_column_text]

La refonte d'un site internet est une modification profonde de son webdesign. L'objectif est de satisfaire les nouveaux besoins mis en exergue par un audit professionnel.ou une analyse personnelle, en suivant le guide ci-dessous. La refonte se situe à mi-chemin entre le relooking et la création de site. Vous pourrez conserver votre trafic actuel grâce à des redirections vers les nouvelles pages. Mais, surtout, vous augmenterez considérablement les performances de votre présence web.

La refonte vise à améliorer les points suivants :
• design ;
• fluidité de navigation, structure ;
• sécurité ;
• optimisation SEO (référencement naturel) ;
• vitesse de chargement ;
• compatibilité mobile (responsive) ;
• l'ajout de fonctionnalités.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row css=".vc_custom_1550392648727{padding-bottom: 30px !important;padding-left: 20px !important;background-color: #ededed !important;}"][vc_column][vc_column_text]

Votre design n'a-t-il pas un peu pris la poussière ?

[/vc_column_text][vc_row_inner][vc_column_inner width="1/2"][vc_column_text]

L'évolution du design sur la toile, c'est comme la mode : ça va très vite. Les pages avec des colonnes et un menu bien rigides ont fait la place à une esthétique plus fluide, avec des encarts, du dynamisme et des icônes.

Le design doit également prendre en compte les habitudes actuelles des internautes. Tout doit être mis en œuvre pour leur faciliter la tâche. Les informations importantes doivent attirer l'attention, sans être noyées dans un flot brouillon de pop-ups et flashes visuels. C'est ce qui arrive parfois lorsque des novices font eux-mêmes leur site internet : ils installent toutes les fonctionnalités que l'interface leur propose.

[/vc_column_text][/vc_column_inner][vc_column_inner width="1/2"][vc_single_image image="7218" img_size="500x300" alignment="center"][/vc_column_inner][/vc_row_inner][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Les technologies utilisées deviennent-elles obsolètes ou insuffisantes ?

[/vc_column_text][vc_column_text]

Un site repose sur un ensemble de technologies qui permettent de mettre en place des fonctionnalités. Certaines ne fonctionnent plus ou sont en passe de finir aux oubliettes. C'est le cas de Flash, qui permettait d'inclure des vidéos sur la page d'un site. Maintenant, un message d'erreur apparaît au moment de lire une vidéo Flash sur un mobile. Ce type de média s'intègre désormais directement dans le nouveau code, HTLM5, celui qui sera certainement utilisé pour votre refonte de site internet.

Un autre point primordial en 2019, c'est la compatibilité mobile et tablette. Si votre site n'est pas responsive et, mieux encore, mobile-friendly, c'est votre visibilité sur les recherches mobiles qui en sera impactée. Nous vous invitons à lire cet autre article complet sur les sites mobile-friendly pour en savoir plus.

De nombreux propriétaires de site ont peur de faire les mises à jour. C'est vrai qu'on entend parfois parler de bugs ou mises à jour piratées. De quoi effrayer ceux qui ne suivent pas l’actualité du net. Or, certaines sont vraiment importantes. Si elles ne sont pas effectuées, le fonctionnement global de votre site peut en être affecté.

[/vc_column_text][vc_column_text css=".vc_custom_1551978619482{margin-top: 20px !important;}"]

Vous avez du mal à améliorer votre référencement ?

Si, malgré de bonnes pratiques SEO mises en place, vous peinez à grimper dans la page de résultats Google, c'est peut-être la structure profonde du site et les technologies utilisées qui sont en cause. Un audit SEO et, si nécessaire, une refonte de site internet, vont aideront à décoller. Le référencement tient à de nombreux paramètres, tels que le contenu et les mots-clés utilisés, le maillage interne, la structure du site et les performances des outils.
Si vos concurrents ont pris de l'avance avec un site performant, vous ne pourrez les rattraper qu'en jouant dans la même cour qu'eux. Vous aurez beau publier du contenu parfaitement optimisé, si votre site ne suit pas, c'est de l'argent et du temps jeté par les fenêtres.
Votre site a peut-être déjà été repris par des partenaires via des liens. Pour ne pas avoir de message d'erreur lors de la refonte du site et perdre cette partie du trafic, un travail de redirection 301 est à mener pour chaque page. Un professionnel compétent et consciencieux le fera systématiquement.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row css=".vc_custom_1550392980338{margin-top: 30px !important;margin-bottom: 30px !important;padding-bottom: 30px !important;padding-left: 20px !important;background-color: #ededed !important;}"][vc_column][vc_row_inner][vc_column_inner width="1/2"][vc_single_image image="7219" img_size="500x500" alignment="center"][/vc_column_inner][vc_column_inner width="1/2"][vc_column_text]

La sécurité de votre site est peut-être en péril ?

[/vc_column_text][vc_column_text]

Votre site dispose-t-il de systèmes suffisants pour assurer sa sécurité ? La sauvegarde de vos données est importante. Certaines mises à jour ou mauvaises manipulations ont mis dans l'embarras des détenteurs de site, en détruisant une partie de leurs données. Un plug-in de sauvegarde automatique est indispensable.
Outre le contenu de votre site, ce sont les informations de vos visiteurs que vous devez protéger. Une des bonnes pratiques web 2019, est de sécuriser les échanges effectués sur votre site, au même titre qu'un paiement en ligne. Cela permet de limiter les tentatives de piratage en cryptant les données, ce qui rassure les visiteurs. Pour cela, il vous faut installer un certificat SSL adapté à votre site. Il passera alors de http:// à https://. Comme l'URL changera, il y aura donc, là aussi, des redirections 301 à mettre en place.
Plusieurs solutions existent pour obtenir ce certificat, payantes ou gratuites. Certains hébergements, comme OVH, sont autorisés à délivrer un certificat SSL. Des sites proposent leurs services gratuits, comme LetsEncrypt Attention : il existe différents types de certificats SSL. Renseignez-vous en amont. Si vous passez par une refonte de site internet professionnelle, ajoutez ce critère à votre cahier des charges.

[/vc_column_text][/vc_column_inner][/vc_row_inner][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Votre site possède-t-il toutes les fonctionnalités dont vous avez besoin ?

Certains sites n'ont pas besoin d'être très élaborés pour remplir leur rôle. Mais d'autres, comme les sites e-commerce doivent proposer des fonctionnalités qui invitent le visiteur à poursuivre sa navigation, à s'imprégner du site et, bien sûr, à passer commande.

Pour les sites e-commerce, comme pour tous ceux qui utilisent leur site à des fins professionnelles, le contenu est important. Si c'est le design que voit en premier un internaute arrivant sur votre site, c'est le contenu qui le décidera à rester. Le consommateur doit trouver rapidement les informations qu'il vient chercher, comprendre facilement comment fonctionne votre site et doit percevoir la qualité de vos produits ou de vos prestations.
Des fonctionnalités existent pour aider votre client dans sa navigation jusqu'à l'achat, ainsi que pour le fidéliser. Le paiement en ligne sécurisé, un panier qui garde en mémoire les achats, les suggestions d'achat ou les newsletters promotionnelles sont autant de points qui rendront votre site professionnel et digne de confiance.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row css=".vc_custom_1551980987278{margin-top: 20px !important;padding-bottom: 30px !important;padding-left: 20px !important;background-color: #ededed !important;}"][vc_column][vc_column_text]

La vitesse de chargement de votre site est-elle supérieure à trois secondes ?

[/vc_column_text][vc_row_inner][vc_column_inner width="1/2"][vc_column_text]

Trois secondes ! Et encore, au bout de deux secondes, la moitié des visiteurs ont déjà pris la poudre d'escampette !

Certains sites e-commerce ont la fâcheuse tendance à mettre très longtemps à charger toutes les images de produits. Les internautes sont des impatients. Un des avantages à faire ses achats en ligne, c'est de gagner du temps. Si votre site leur en fait perdre, vous pouvez faire confiance à la concurrence pour récupérer vos clients exigeants. La refonte d'un site internet, c'est aussi améliorer le confort de l'expérience utilisateur.

Des moyens existent pour améliorer la vitesse de chargement d'un site : compression et réduction de la taille des médias, mise en cache, etc. Votre site doit en bénéficier. Surtout si vous avez un site e-commerce : il y a de nombreuses photos à charger à chaque fois que le consommateur change de page. Pour que vos clients ne reportent pas leurs achats à « quand j'aurai une meilleure connexion », boostez votre site.
Pour savoir si votre site est rapide aux yeux des moteurs de recherche, vous pouvez tester vos URL sur PageSpeedInsight.

[/vc_column_text][/vc_column_inner][vc_column_inner width="1/2"][vc_single_image image="6435" img_size="500x400" alignment="center"][/vc_column_inner][/vc_row_inner][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Votre site est-il ergonomique ?

Ce mot est sorti du domaine du mobilier pour faire son apparition dans celui du web depuis quelque temps. Tout comme dans un siège baquet, on doit se sentir à l'aise sur un site web.
Profitez de la refonte de votre site internet pour offrir à vos visiteurs un moment de navigation fluide et intuitif (de vraies vacances sur un yacht !).
Qu'avez-vous à y gagner ? Si un client accède facilement à tout ce que vous avez prévu pour lui, vous augmenterez votre rentabilité. Par exemple, si votre menu est mal construit, il ne permet pas de percevoir en un coup d’œil et quelques clics l'ensemble de vos prestations.
Votre client s'en ira, croyant, à tort, que vous ne proposez pas ce qu'il pensait trouver chez vous. Pour les sites e-commerce proposant une grande variété de produits, le menu secondaire est une aubaine pour contrer ce problème.

Côté ergonomie, vous ne devez pas négliger la version mobile. Elle doit être spécifiquement adaptée, avec des boutons et une écriture suffisamment grosse pour éviter les zooms et dé-zooms intempestifs.

[/vc_column_text][vc_column_text]

Avoir trop d'onglets ouverts provenant du même site est désagréable. Cela peut donner envie de tous les fermer. Il faut donc doser le paramètre « ouvrir dans un autre onglet » lorsque vous créez un lien. Pour les liens externes, c'est simple : vous ouvrez systématiquement dans un autre onglet. Pour vos liens internes, un nouvel onglet peut être utile pour une page stratégique, mais le reste du temps, rester sur le site est suffisant.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row css=".vc_custom_1550392980338{margin-top: 30px !important;margin-bottom: 30px !important;padding-bottom: 30px !important;padding-left: 20px !important;background-color: #ededed !important;}"][vc_column][vc_row_inner][vc_column_inner width="1/2"][vc_single_image image="7007" img_size="400x400" alignment="center"][/vc_column_inner][vc_column_inner width="1/2"][vc_column_text]

Votre CMS correspond-il toujours à vos besoins ?

[/vc_column_text][vc_column_text]

La refonte d'un site internet est l'occasion de se poser à nouveau la question du CMS, c'est-à-dire du système de gestion de contenu. Comment l'avez-vous choisi à l'origine ? Par hasard, par facilité ou par choix mûrement réfléchi ? Chaque CMS, comme Wix ou WordPress, apporte des possibilités spécifiques. Les paramètres qui doivent entrer en ligne de compte pour le choix de votre CMS sont les suivants :

• la qualité des apparences proposées ;
• les fonctionnalités et leur impact sur le référencement ;
• l'actualisation et les mises à jour ;
• la sécurité ;
• la facilité de prise en main pour ma maintenance du site.

En ce qui concerne le thème et les plug-ins chez WordPress, la question se pose aussi. Si on n'utilise pas des outils récents et mis à jour en permanence, c'est l'ensemble du site qui en pâtit. Parfois, c'est le besoin d'une fonctionnalité qui mène à migrer vers un autre thème.

[/vc_column_text][/vc_column_inner][/vc_row_inner][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Réussir la refonte de votre site internet et en tirer parti

Si vous pensez que votre site a besoin de quelques retouches sans restructuration profonde, il peut être judicieux de passer par un audit, avec une agence web ou un freelance de confiance. Vous aurez une vue d'ensemble de votre site et de l'activité de vos visiteurs. Après analyse, vous connaîtrez les avantages et les manques de votre site actuel. Cela vous mènera vers des actions ciblées pour des résultats définis. Un audit est toujours une action rentable.
Si vous voulez approfondir vous-même la connaissance de votre site, plongez-vous dans les entrailles de vos pages web, grâce à ces deux outils utilisés par les agences : Google Analytics et Search Console. Tout n'est pas facilement compréhensible, mais s'intéresser aux coulisses de son site est toujours une bonne chose.

Si vous avez décidé de passer par une refonte de site professionnelle, quelques garanties sont à prendre. Entreprendre la refonte de son site internet est une opération qui demande du temps et de l'argent. Afin d'en tirer vraiment le maximum de bénéfices, voici une liste de conseils pour ne pas reproduire les mêmes erreurs que sur votre site initial :

• mettez à plat vos besoins, soyez précis dans vos attentes, imaginez les scenarios que vous aimeriez voir tous les jours d'ici quelques mois ;
• rédigez un cahier des charges précis : généralement, celui-ci se construit avec le professionnel que vous aurez choisi. Vous y renseignerez, par exemple, votre charte graphique, vos besoins, vos attentes en ce qui concerne la sécurisation du site, les fonctionnalités qui vous intéressent, ou encore ce qui vous déplaît vraiment ;
• si votre site a une affluence qui montre des fluctuations saisonnières, préférez une période creuse pour la refonte de votre site internet.

[/vc_column_text][vc_column_text]

Avoir trop d'onglets ouverts provenant du même site est désagréable. Cela peut donner envie de tous les fermer. Il faut donc doser le paramètre « ouvrir dans un autre onglet » lorsque vous créez un lien. Pour les liens externes, c'est simple : vous ouvrez systématiquement dans un autre onglet. Pour vos liens internes, un nouvel onglet peut être utile pour une page stratégique, mais le reste du temps, rester sur le site est suffisant.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row css=".vc_custom_1550392980338{margin-top: 30px !important;margin-bottom: 30px !important;padding-bottom: 30px !important;padding-left: 20px !important;background-color: #ededed !important;}"][vc_column][vc_row_inner][vc_column_inner width="1/2"][vc_single_image image="5782" img_size="400x300" alignment="center"][/vc_column_inner][vc_column_inner width="1/2"][vc_column_text]

choisissez un bon prestataire

[/vc_column_text][vc_column_text]

Enfin, même si cela semble évident, choisissez un bon prestataire.Le concepteur de site web qui travaillera avec vous doit avoir de l'expérience et des références rassurantes. Si vous avez décidé d'une refonte de site internet, c'est que votre entreprise a de nouveaux besoins. Vous avez défini vos priorités, vous avez cheminé depuis le lancement de votre premier site, donc le professionnel doit pouvoir satisfaire ces exigences. Les freelances sont souvent moins chers mais plus spécialisés que les agences web, notamment en ce qui concerne l'utilisation d'un CMS. WordPress est celui qui est le plus répandu sur la toile, car il offre un champ d'action très large ; c'est l'un des CMS les plus exigeants aussi. Pour la refonte de votre site internet, pensez référencement : votre freelance doit avoir les compétences pour vous guider judicieusement sur l'ensemble de votre projet.

[/vc_column_text][/vc_column_inner][/vc_row_inner][/vc_column][/vc_row]